Dieu le volt


Dieu le volt
("Так хочет Бог") — боевой клич Готфрида Бульонского (см. Готфрид Бульонский и Клич).

Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона. — С.-Пб.: Брокгауз-Ефрон. 1890—1907.

Смотреть что такое "Dieu le volt" в других словарях:

  • dieu — (dieu) s. m. 1°   Nom du principe, unique ou multiple, qui, dans toutes les religions, est placé au dessus de la nature. 2°   L être infini créateur et conservateur du monde dans la religion chrétienne, et aussi dans le mahométisme, dans le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • volt — [ vɔlt ] n. m. • 1874; du nom du physicien Volta ♦ Métrol. Unité de mesure de potentiel, de différence de potentiel (ou tension) et de force électromotrice (symb. V). Le volt est la différence de potentiel existant entre deux points lorsque le… …   Encyclopédie Universelle

  • vice-dieu — (vi se dieu) s. m. 1°   Être divin qui remplace un dieu supérieur. •   Leurs trois vice dieux ou sous dieux [des Indiens], Brama, Visnou et Routren, le formateur, le restaurateur, l exterminateur, ne sont ils pas l origine des trois Parques ?,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • gobe-dieu — (go be dieu) s. m. Se dit, par dénigrement, d une personne dévote qui communie souvent. •   Quel est, dans la capitale des Velches, le porte Dieu ou le gobe Dieu qui ose dire : c est moi qu on a voulu désigner par les prêtres de Pluton ?, VOLT.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mort-dieu — (mor dieu) interj. qui signifiait par la mort de Dieu. •   Si je pense réussir à venger Cicéron, mort Dieu, je vengerai Sophocle, VOLT. Lett. d Argental, 28 août 1749. (voy. mordieu) …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • résoudre — (ré zou dr ) v. a.    Je résous, tu résous, il résout, nous résolvons, vous résolvez, ils résolvent ; je résolvais ; je résolus ; je résoudrai ; je résoudrais ; résous, résolvons, résolvez ; que je résolve, que nous résolvions ; que je résolusse… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • abîme — (a bî m ) s. m. 1°   Cavité profonde ou sans fond. Les abîmes de la terre. Il s est formé plusieurs abîmes. Rouler dans un abîme. Il n est guère de hauteur qui ne soit voisine d un abîme. •   Sondez cet abîme, si vous le pouvez, MASS. Conf.. •    …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • violer — (vi o lé) v. a. 1°   Enfreindre, agir contre. •   Esdras, prêtre, se levant, leur dit : Vous avez violé la loi du Seigneur, et vous avez épousé des femmes étrangères, SACI Bible, Esdras, I, X, 10. •   C est [ne pas faire rébellion contre les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • sédentaire — (sé dan tê r ) adj. 1°   Qui demeure ordinairement assis. Cet homme ne fait point assez d exercice, il est trop sédentaire. •   Ces barbares sédentaires qui, du fond de leur cabinet, ordonnent, dans le temps de leur digestion, le massacre d un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • consolateur — consolateur, trice (kon so la teur, tri s ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui console. Eh ! messieurs, laissez moi mourir,... et finissez vos pleurs. •   Point du tout ; les consolateurs De ce triste devoir tout au long s acquittèrent, LA FONT.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.